Sophie Lagier

 
Après des études musicales, chant et piano, au Conservatoire national de Région de Besançon,  elle suit une formation théâtrale au Cours Florent à Paris, élève de Michel Fau, Stéphane Auvray-Nauroy, et Muriel Mayette. Elle effectue ensuite des stages d'interprétation avec Philippe Minyana, Edith Scob, Eric Didry et Jean-Michel Rabeux. Elle poursuit également ses études universitaires, avec l'obtention d'une licence en Arts du spectacle de l’Université Paris 3-Sorbonne Nouvelle, et d'un Master 2 Mise en scène et Dramaturgie de l'université Paris-Nanterre.  

Comédienne, elle joue notamment sous la direction de Jean-Michel Rabeux, La Barbe bleue ; NuitTransErotic 1-2/1001 ; de Félicité Chaton, Le Baroque et Patmo, de Christophe Tarkos ; de Karelle Prugnaud, La brûlure du regard et La tête cassée mais la voix qui chante, de Eugène Durif ; d'Olivier Coyette, Tant d'Aveugles ; d'Alain Ollivier, Pelleas et Melisande, de Maeterlinck ; de Hauke Lanz, Erotica asphyxia ; d'Irina Dalle, Lueur d’étoile ; de Jean-Michel Rivinoff, Paroles au Ventre.
Elle collabore à la mise en scène pendant 8 ans avec Jean-Michel Rabeux, La Barbe Bleue, Le Cauchemar, NuitTransErotic 1-2 / 1001, Le Corps Furieux, Emmène-moi au bout du monde, de Blaise Cendrars, Le Balcon, de Jean Genet,  Mais n’te promène donc pas toute nue, de Feydeau.
 
Elle développe parallèlement son propre travail, et met en scène Medea de Jean Vauthier ; Madame Edwarda de Georges Bataille ; L'Etrange mot d'… de Jean Genet ; Satori de Louis Calaferte ; CRAVE (Manque) de Sarah Kane ; Judith [Le Corps Séparé], de Howard Barker ; ANIMALE, solo dansé de Franco Senica ; Danzare il Corpo / Investigations ; Espaces Blancs de Paul Auster; MigrationS ; C'est l'anniversaire de Michèle mais elle a disparu, de Philippe Minyana ; La Rabbia, de Pier Paolo Pasolini. Elle joue également dans ses derniers projets.

Elle travaille actuellement à plusieurs projets, théâtraux ou performatifs, toujours questionnant la langue et la forme.
Elle est la collaboratrice artistique de Bruno Geslin sur la création de Le Bouc, d'après Fassbinder. 
Titulaire du Diplôme d'Etat d’enseignement du Théâtre et du Certificat d’Aptitude de professeur territorial d’enseignement artistique spécialité art dramatique, elle est chargée de cours à l’Université (Paris-Nanterre; Poitiers, UFC - Besançon ; Paul Valéry-Montpellier), et au Cours Florent. Elle dirige régulièrement des stages d'interprétation pour comédiens professionnels, et intervient dans divers ateliers de pratique théâtrale (La Halle aux grains – Scène Nationale de Blois, La Compagnie, MC93 Bobigny, TGP-Saint Denis, ACETONE).